Protéger votre identité devrait être aussi simple que de basculer un interrupteur

A propos de l'usurpation d'identité

 

"Un vol d’identité se produit lorsqu’une personne utilise vos renseignements personnels, comme votre numéro d'assurance sociale (NAS) ou votre date de naissance, dans le but d’usurper votre identité et de demander des prêts ou des cartes de crédit, d’ouvrir un compte bancaire et de faire des chèques sans provision ainsi que d'obtenir des documents du gouvernement comme un permis de conduire et une carte d’assurance sociale."


- Commissariat à la protection de la vie privée du Canada

La prolifération des renseignements personnelsProlifération d'information

L’arrivée de l’ère de l’information, avec toutes ses commodités, a également apporté une prolifération du jamais vu de l’échange des renseignements personnels, ce qui malheureusement, augmente de façon significative le risque potentiel de l’usurpation d’identité. Le calcul est très simple – plus diffusés vos renseignements personnels, plus possible qu’ils tombent entre de mauvaises mains.

Impossible de pister…

A un moment donné, c’est virtuellement impossible de savoir où se trouvent tous nos renseignements personnels, ou qui ait l’accès à ceux-ci. Il y a innombrables bases de données, administrés par entreprises commerciales et remplis d’informations échanges entre eux-mêmes et autres entreprises en leurs efforts de solliciter nouveaux clients. Cette information peut être utilisée à mauvaise escient par un fraudeur. De même, l’on peut trouver des renseignements personnels aux bases de données administrés par entités officielles à chaque niveau du gouvernement. De plus, cette information devient plus en plus portable. Des grandes bases de données qui comprennent des renseignements sensitifs peuvent maintenant résider sur ordinateurs portables ainsi que dispositifs de stockage de donnés, qui à leur tourne, parfois « disparaît ».

Alors, quel recours a-t-on ?

La plupart de ceux qui ont été trompés par un fraudeur d’identité font face à un processus long et ardu en cherchant de recouvrer ses pertes financières, sauver leur crédit, ou même rétablir leur bonne réputation. Actuellement, la plupart des contre-mesures sont réactifs par opposition à proactifs. C'est-à-dire que celles solutions restent sur l’espoir de pouvoir découvrir un incident aussitôt que possible après avoir eu lieu.

Des pas positifs…

Aux Etats-Unis, plusieurs des états ont décrété législation qui permet au consommateur individu de geler son crédit. Mais bien que celui-ci soit un pas dans la bonne direction, chaque état néanmoins a ses propres règles et frais associés, lesquels font cette option moins- que-idéal comme une solution à long terme.

Une autre option s’agit de faire placer une alerte de fraude concernant les actifs qui soient cibles pour la fraude. Dans ce cas un service de surveillance du crédit vous notifie pour vérification chaque fois qu’il y a une tentative d’utiliser l’actif concerné pour une transaction. Mais ici, la sécurité de vos actifs dépend de certains facteurs:

    L'usurpation d'identité - une réalité malheureuse de l'âge d'information.
  • Est-ce que vous pouvez vous fier à un service de surveillance du crédit de vous contacter chaque fois qu’une transaction apparaît douteuse?
  • Jusqu’à quel point seront-ils persistant en cherchant de vous contacter, dans le cas que vous ne soyez pas immédiatement disponible?
  • Que est-ce que sera-t-il le margeur d’erreur? Pouvez-vous être confiant que transactions légitimes ne seront pas suspendu par mégarde?
  • Combien de temps désirez-vous passer en communicant avec un service de surveillance du crédit?

Ce dont vous ne vous en rendiez pas compte…

En offrant des services tels que protection du crédit et restauration du crédit, des agences de renseignement de crédit ainsi que préteurs de crédit tirent profit de la peur et incertitude créé par la fraude d’identité. C’est pour cela qu’il n’y a que peu de motivation pour ces organisations d’adopter technologie à la gestion personnelle d’identité, telle comme iDovos. Ce n’est pas tout à fait dans leur intérêt de faire rendre contrôle des actifs d’identité à la propriétaire.

 

En plus, plusieurs de fournisseurs d’actifs ne considère pas la fraude d’identité comme une menace très dangereux. Car, quelconques pertes soufferts par eux peuvent être simplement réappliqués aux frais associés avec l’actif, de telle façon que la coûte vrai de la fraude d’identité soit absorbée par vous, le consommateur individu.

 

Pourquoi ne devriez-vous pas être la première et seule autorité sur vos propres actifs d’identité ?

Pourquoi faut-il avoir besoin d’un service troisième-partie pour protéger vos actifs? Tout simplement, vous devriez pouvoir exercer contrôle précis sur la accessibilité de vos propres actifs, soient-ils cartes de crédit ou débit, comptes bancaire ou de courtage, renseignements personnels, etc....Vous devriez pouvoir gérer ces actifs de n’importe où, à n’importe quelle heure, simplement en utilisant un navigateur du Web ou téléphone. Au lieu d’un service, tout ce dont on devrait avoir besoin c’est un outil : iDovos.

 

 

Des tuyaux pour empêcher le vol des renseignements personnels...

Copyright © 2006-2008 Mantissa Corporation. Tous droits réservés. Politique de Confidentialité Legal Notice